Les différentes garanties

Lors de la mise en place d'un prêt immobilier, la banque exige une garantie. Voici ce qui existe :

L'hypothèque : 

C'est une garantie traditionnelle occasionnant certains frais. Elle comporte une mainlevée, pouvant occasionner des frais supplémentaires en cas de revente du bien immobilier avant expiration du délai.

L'Inscription en Privilège de Prêteur de Denier (IPPD) :

C'est une garantie traditionnelle qui revient moins cher que l'hypothèque mais elle porte uniquement sur les biens anciens.

Les sociétés de cautionnement :

Les banques ont créé des sociétés de cautionnement qui, à l'instar d'une caution pour un bail, assurent le remboursement du prêt en cas de non-paiement par l'emprunteur.

A la différence de l'hypothèque et de l' IPPD, ce cautionnement, bien que payant, n'entraîne pas de frais d'inscription chez le notaire, ni de mainlevée. Il s'agit d'un acte sous sein privé.

Caution "Mutuelle fonctionnaire" : 

C'est une garantie particulièrement avantageuse qui comme son nom l'indique est réservée aux fonctionnaires.

Caution solidaire d'un particulier : 

Analogue à celle effectuée dans le cadre d'un crédit à la consommation, elle est cependant peu utilisée, en effet les banque préfère une caution bancaire ou inscription.


Crédit immobilier - Crédit professionnel - Rachat de prêt - Renégociation de crédit - Regroupement de crédit - Conseil bancaire
Perpignan - Toulouse - Montauban
Pyrénées-Orientales / Aude / Haute-Garonne / Tarn et Garonne

Mentions légales - Gestion des cookies - Création de site internet Nethik - CMS Meabilis - Partenaires