HAUSSE DES FRAIS DE NOTAIRE 2014

Mauvaise nouvelle pour ceux qui ont l'intention d'acheter un logement en 2014 ou en 2015. Les droits de mutation à titre onéreux appelé plus communément frais de notaire, un impôt payé par tout ménage ou toute entreprise acquérant un bien immobilier, vont très probablement augmenter.

En effet, le gouvernement a accordé aux départements la possibilité de relever le taux d'imposition maximal qu'ils peuvent appliquer sur les transactions immobilières de 3,8 % à 4,5 % pour les deux prochaines années. Cette mesure figurera dans le projet de budget pour 2014.                                                                                   Comme la quasi-totalité des départements appliquent le taux maximal, l'augmentation devrait leur permettre de collecter 1,3 milliard d'euros supplémentaire. Cette mesure vise à les aider à financer les allocations de solidarité comme le revenu de solidarité active (RSA), l'allocation personnalisée d'autonomie (ANA) pour les personnes âgées ou la prestation de compensation du handicap.
Ce sont donc les particuliers ou les investisseurs qui vont devoir mettre la main au porte-monnaie.                                                                                                                                                                                       

Selon la chambre des notaires, un appartement à Paris de 500.000 euros va coûter mécaniquement 3.600 euros de plus l'an prochain. En province, l'augmentation sera de 1.400 euros pour une maison de 200.000 euros.