Changement de la fiscalité des placements

Depuis le 1er janvier 2013, la fiscalité des placements est alignée sur celle des revenus du travail. Cette mesure concerne notamment les produits de placement à revenu fixe (compte sur livret, PEL de plus de 12 ans, compte à terme, intéréts d'obligations ...) ainsi que les dividendes et assimilés.

Les intérêts et les dividendes sont désormais imposables au barème progressif de l'impôt sur le revenu. Ils sont toutefois soumis à un prélèvement obligatoire. Selon certaines conditions, il est possible d'être dispensé de ce prélèvement.

Imposition des intérêts et dividendes perçus en 2014 :

Taux du prélèvement obligatoire :

  • 21% sur les dividendes (sauf comptes professionnels)
  • 24% sur les intérêts

les intérêts et dividendes doivent être mentionnés dans la déclaration des revenus.
Le prélèvement obligatoire, considéré comme un acompte, viendra en déduction de l'impôt sur le revenu à payer en 2015. S'il éxcède l'impôt dû, l'éxédent sera remboursé par l'administration fiscale.

Si le foyer fiscal perçoit moins de 2000€ d'intérêts dans l'année, le contribuable peut opter pour la taxation au taux forfaitaire lors du dépot de sa déclaration des revenus.

Conditions pour bénéficier de la dispense de prélèvement obligatoire :
Vous apparteniez en 2012 à un foyer fiscal de contribuable(s) Dispense de prélèvement pour les intérêts si : Dispense de prélèvement pour les dividendes si :
Célibataire, divorcé(e), veuf(ve) RFR inférieur à 25 000€ RFR inférieur à 50 000€
Couple soumis à imposition commune RFR inférieur à 50 000€ RFR inférieur à 75 000€